immo-actus

Effectuer des travaux de ravalement sur une copropriété

Les travaux de ravalement d’une copropriété est une obligation imposée par la loi elle-même. Ce qui n’est pas mauvais dans le sens où il revalorise l’immeuble et lui apporte de l’harmonie sur le plan urbain. Il existe des sociétés qui sont spécialisées dans ce type de travaux, et qui proposent des prix ravalement vraiment abordables.

La nécessité de vote

Dans le système de copropriété, le ravalement de façade fait partie des travaux qui nécessitent le vote lors d’une assemblée générale. Pour être validé, ce projet doit obtenir la majorité, surtout dans le cas où il ne concerne que les parties communes, et ne touche aucunement les parties privatives.

Dans le cas où le projet n’a pas séduit la majorité des copropriétaires, un second vote peut être effectué. Si le tiers des résidents ont accepté, ce nouveau vote peut se faire immédiatement après l’annonce des résultats, le jour même. Mais si par contre cela n’a pas atteint le 1/3, le second vote ne devra être réalisé que 3 mois après la première assemblée générale.

Comment financer les travaux

Le paiement du coût des travaux dépend de la possibilité de chaque copropriétaire. Cependant, les dépenses peuvent être tellement élevées (car il faut compter entre 3 000 et 6 000 euros) qu’ils doivent envisager la demande de crédit. Pour ce faire, un nouveau vote doit être effectué. Pour être validé, celui-ci doit convaincre à l’unanimité tous les membres de l’assemblée générale. Le taux d’intérêt se situe généralement entre 4 à 5%, pour une durée totale de 5 à 7 ans.

Ainsi, il est possible de faire appel à l’éco-PTZ pour l’aide au financement de ces travaux. De même, le syndic lui-même propose des prêts favorables à chaque copropriétaire.

Les charges sont de ce fait allégées le plus possible afin de mener à bien tous les travaux.

Laissez votre commentaire à propos de cet article

A lire aussi sur immo-actus

  1. 06 Fév. 2015Mettre un jacuzzi 3 places pour mieux vendre sa maison821 visites