immo-actus
Publié le - 927 visites -

Quels statuts choisir pour créer son agence immobilière ?

La création d’une agence immobilière, est un projet qui semble être très prometteur du point de vue financière. Et ce, notamment dans le secteur de biarritz immo. Cependant, comme tous les projets, il faut prendre le temps de bien l’étudier pour éviter les éventuelles mauvaises surprises.

L’entreprise individuelle, un statut très prisé

Presque le tiers des investisseurs qui se lancent dans ce secteur d’activité, opte pour ce statut. En effet, il permet d’accéder à une totale liberté dans la gestion de son agence immobilière. Le gérant devra ici, classer une partie de son avoir personnel dans la création de l’entreprise et dans la constitution de ses actifs. Les biens de l’entreprise et ceux du gérant, sont donc indissociables. Du point de vue juridique, ce statut peut revêtir plusieurs formes dont :

- celle des agents mandataires indépendants qui travaillent à leur propre compte tout en étant affiliés à une agence donnée,
- celle d’entreprise individuelle à responsabilité limitée ou EIRL. Le gérant bénéficie d’une protection un peu plus large avec une dissociation de ses avoirs personnels de ceux de l’entreprise,
- celle d’auto-entreprise qui malgré sa faible rentabilité, permet de démarrer son activité à des charges financières peu élevées.
Il est à rappeler que la création de sa propre entreprise, permet de jouir de formalités plus accessibles, de l’absence de capital requis pour son démarrage, et de charges financières peu élevées. Le lancement est donc plus facile et plus accessible.

La création d’une société

La majorité des investisseurs qui se lancent dans la création d’une agence immobilière, décident de choisir de mettre sur pied une société. On parle notamment des investisseurs qui veulent s’associer pour diminuer les risques encourus tout en pouvant dissocier leur avoir personnel de ceux de la société. Cette dernière peut ici encore, revêtir plusieurs formes dont

- la société à responsabilité limité où le capital de démarrage peut être de 1 euro et où les formalités sont simples,
- la société anonyme constituée par au moins 7 associés dont la responsabilité respective est proportionnelle à leur apport personnel
- et la société par action simplifiée pouvant être créée par une suele personne avec un capital nul.

Laissez votre commentaire à propos de cet article